Guides pratiques

La location financière

La location financière,
vers un modèle locatif

Caractéristiques de la location financière :

- Le client est locataire du matériel.

- BNP Paribas Leasing Solutions règle au
fournisseur le montant TTC de la facture.

- BNP Paribas Leasing Solutions facture les loyers TTC au locataire.

- Financement maximum : 100% du prix TTC.

- Durée allant de 2 à 5 ans en règle générale.

- Paiement des échéances en terme à échoir.

- Le locataire ne peut pas solder le dossier avant le terme prévu au contrat.

Des solutions de location spécialisée dans les équipements technologiques.

BNP Paribas Leasing Solutions est le métier spécialisé dans les solutions de crédit-bail et les solutions locatives pour équipements professionnels (informatique, téléphonie, bureautique, logiciels).

Ces solutions sont proposées soit par l’intermédiaire de partenaires (AVLS France), soit en approche directe avec notamment le réseau bancaire du groupe BNP Paribas.

Des solutions locatives adaptées selon les actifs.

BNP Paribas Leasing Solutions est organisé en Business Units :

  • Technology Solutions Vendor, pour les matériels bureautiques, informatique et logiciels et l’équipement téléphonique.
  • Rental Solutions Technology, spécialisée dans la location et la gestion évolutive de parcs informatiques en approche directe.

Quel que soit le stade de développement de votre entreprise, il existe une solution qui vous aidera à libérer tout votre potentiel.

  • Des solutions de financement à moyen terme
  • Des solutions de locations avec services
  • Des solutions et services variés

01. Quelle est la différence entre crédit-bail et location financière ?

Qu’il soit sous forme de crédit-bail ou de location financière, le financement locatif est une opération tripartite entre une entreprise ou un professionnel, qui sera le futur locataire, un fournisseur et un bailleur.

L’entreprise ou le professionnel utilise un matériel sans en être propriétaire. Il y a, donc, dissociation juridique et comptable entre propriété et utilisation du matériel. Ce n’est pas la valeur patrimoniale du matériel qui importe, mais son coût d’utilisation, incluant le montant du loyer, comparé à son rendement financier.
C’est la raison pour laquelle le financement locatif peut couvrir l’intégralité de la valeur T.T.C. du bien financé.

02. Comment bénéficier du crédit-bail et de la location financière ?

Des plus petites structures aux plus grands groupes internationaux, de l’artisan ou de la PME à la multinationale, quel que soit le secteur d’activité ou le métier, le champ d’action du crédit-bail et de la location financière est à la mesure de la diversité et la complexité d’une économie moderne : industrie, transport, travaux publics et services sont de plus en plus utilisateurs de matériels et de moins en moins désireux d’en avoir la propriété. Régions, départements, communes font appel au financement locatif en mettant à profit un assouplissement récent de la réglementation. Ainsi, le financement locatif s’adresse à tous.

AVLS France vous propose de louer votre matériel à partir de 1 000 € d'achat avec BNP PARIBAS. Pour profiter de cette offre :

  1. Remplissez le formulaire à partir de la fiche produit
  2. AVLS vous demandera un certain nombre de pièces que vous pouvez préparer : Extrait K-BIS de moins de 3 mois, Pièce d'identité, Dernier bilan comptable
  3. Vous obtenez une réponse sous 5 jours pour la location de votre matériel

03. Quelles sont les caractéristiques du contrat ?

Le locataire choisit la durée de son contrat, c’est-à-dire la période pendant laquelle le matériel sera loué. La durée varie selon les matériels financés et doit être proche de la durée d’amortissement fiscal de l’investissement. Elle est généralement comprise entre 3 et 7 ans. De même, le locataire choisit la périodicité de paiement des loyers. Ceux-ci peuvent être mensuels, trimestriels, semestriels, voire annuels, et permettent à l’entreprise d’adapter ses charges de remboursement à ses rentrées de chiffre d’affaires. Ils sont généralement payables terme à échoir, c’est-à-dire d’avance, et leur montant est fonction de la durée, de la périodicité et du type de barème (linéaire, dégressif, progressif, modulable).

04. Quel est le traitement comptable et fiscal ?

Pour le crédit-bail comme pour la location financière, l’entreprise étant locataire et non propriétaire du bien, il n’y a pas d’impact direct dans le bilan des comptes sociaux.
Toutefois, dans le cas d’un crédit-bail, il existe une obligation d’indiquer, en annexe du bilan, le montant des loyers non échus.